Groupes d’expérimentation

Les groupes d’expérimentation sont en général animés par des membres ayant un bon niveau d’expertise dans le domaine. Il est recommandé d’avoir des connaissances de base dans le domaine, volonté d’appendre et persévérance sont requis en tout temps. Les activités des groupes d’expérimentation LinuQ se déroulent lors des séances d’activités le samedi après-midi.

Projets des groupes d’expérimentation

Projet Statut Thèmes abordés Description Responsable/contact
Serveur FTP sur Raspberry Pi Terminé automne 2012
  • archlinux/ARM
  • Raspberry Pi
  • vsftpd
La connexion DSL du club est trop modeste pour supporter les activités de téléchargement du groupe Ubuntu, aussi est-il nécessaire de constituer un mirroir de paquets local et le rendre disponible au travers d’un serveur FTP. De part ses avantage le Raspberry Pi est tout désigné pour assumer cette fonction, de plus c’est un excellent projet permettant de découvrir les capacités du matériel. A terme d’autres services viendront se rajouter (cache DNS, proxy Web….). Adrien Dessemond
Serveur de temps (NTP) synchronisé sur une horloge atomique en ondes courtes En cours
  • NTP
  • Réception radio
  • ALSA/OpenSound (OSS)
  • Mesure du temps
S’il est facile de reconfigurer un serveur NTP sur d’autres serveurs NTP externes à son réseau, il est plus amusant de tenter de caler directement son serveur NTP sur horloge atomique émettant des signaux horaires dans la bande HF (3-30 Mhz) avec un récepteur radio à ondes courtes du commerce. L’idée est ultimement de synchroniser un serveur NTP fonctionnant sur un Raspberry Pi sur les signaux horaires émis par CHU/Canada  (CHU dépend du CHRC/NRC) depuis Ottawa sur 3330/7850/14670Khz.  Si les conditions de réception le permettent (nous sommes proches d’un maximum solaire…), une opération similaire sera tentée avec les signaux horaires émis par WWVB (NIST aux États Unis).

Le projet est bonne opportunité pour creuser quelques sujets connexes comme les problèmes de mesure du temps, ALSA, l’acquisition de signal, etc.

Adrien Dessemond
Infiniband 2013 Adrien Dessemond/Sébastien Boisvert
Lustre 2013 Adrien Dessemond/Sébastien Boisvert

Comment faire pour monter mon projet ?

Vous voulez travailler sur un projet personnel lors des samedis après midi? Aucun problème! Il nous fera même grand plaisir de vous accueillir. Nous mettons cependant quelques « si » d’usage:

  • Votre projet doit avoir un lien avec les logiciels libres ou les technologies libres dans un sens plus général ;
  • Votre projet ne doit donner lieu à aucune activité reconnue comme illégale au Canada ou pouvant être interprétée de la sorte ;
  • Votre projet doit pouvoir être librement partagé et utilisé par la communauté (les activités à caractère commercial/privatif sont bannies);

Faites-nous part de votre idée de projet et disponibilité au Conseil d’Administration de LinuQ soit en nous écrivant à info@linuq.org ou, mieux, en personne lors des séances du samedi après-midi ;-).

LinuQ est-il un « hackerspace » ?

Au sens strict du terme LinuQ n’est pas véritablement un hackerspace car ces derniers sont beaucoup généralistes dans les aspects couverts alors que nous nous limitions exclusivement à l’informatique libre tant sur le volet matériel que logiciel. Aussi préférons-nous l’appellation plus traditionnelle de « Groupe  d’Utilisateur de Linux [et de logiciels libres] » ou GUL (LUG pour « Linux Users Group » dans la terminologie anglophone).  Pour de multiples raisons tant historiques que culturelles, il existe cependant une affinité entre les GUL et les hackerspaces. Plusieurs d’entre eux sont actifs au Québec et ailleurs au Canada dont le FOULAB à Montréal, le HackLab à Laval et Apri.co à Québec pour ne citer que ceux de la province.