Le langage J

Le langage J est un langage de programmation fonctionnelle développé par Kenneth Iverson et Roger Hui (en) en 1990. Il est présenté comme l'un des successeurs du langage APL (inventé par Iverson) dont il fait la synthèse et en reprend la philosophie avec une influence notoire des langages FP et FL (en) de John Backus.

À la différence d'APL, le langage J utilise uniquement le jeu de caractères ASCII. Gérant facilement des tableaux multidimensionnels, il se distingue par une notation infixée très compacte. Le langage J fait appel à un vocabulaire particulier issu de la grammaire. Ainsi les fonctions sont appelées verbes et les constantes des noms. Les adverbes et les conjonctions modifiant les actions d'un verbe. Le langage J supporte la programmation tacite. C'est à dire que la programmation se fait par combinaisons de fonctions sans référence aucune à des noms d'argument. L'un de ses domaines de prédilection est l'analyse de données d'un point de vue mathématique, statistique ou logique. Il dispose d'une bibliothèque standard et de plusieurs bibliothèques graphiques. Il est utilisable depuis une console, un navigateur ou un environnement de développement intégré basé sur Qt. Le langage J s'interface avec le web et les bases de données.

Source: Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article J (langage) de Wikipédia en français (auteurs)

Site Officiel

Présentation de Gilles Kirouac le 4 février 2017

Extraits vidéo (durée de 46 minutes)

  • logiciels/j.txt
  • Dernière modification: 2018/09/28 18:08
  • par dpascot